Las Planas, un quartier niçois oublié par la municipalité

Las Planas est un quartier qui a une âme et auquel les habitants sont très attachés. Mais ils rencontrent aujourd’hui bien des difficultés.

La première concerne les transports en commun avec les difficultés liées à la correspondance entre le terminal du tramway et le bus qui monte à Las Planas :  aux nombreuses sollicitations des habitants, les élus locaux opposent des réponses dilatoires qui ne sont jamais suivies d’effets.

D’autre part, le quartier a perdu de son attractivité et les commerces ferment ainsi que plusieurs services de proximité. Du coup, les habitants – et on peut les comprendre – craignent une ghettoïsation de Las Planas. Il faut croire que les grands projets et l’hypercentre de la ville mobilisent tous les moyens municipaux. Quid de la prise en compte de la qualité de vie des « autres » Niçois ?

Il serait dommage de laisser les extrêmes poursuivre leur progression dans ce quartier. Un quartier où le nom de notre ami Jean-François Knecht résonne encore positivement et nostalgiquement, notamment dans l’école du quartier qui porte son nom, un lieu symbolique s’il en fut de ses activités et passions professionnelles, militantes et politiques.

Toutefois, le dynamisme du comité de quartier nouvellement restructuré semble porter ses fruits, notamment dans ses combats pour l’entretien des rues et pour une présence régulière de la police municipale. On peut également saluer le travail de l’association GALICE qui intervient dans le cadre du tout nouvel Espace de Vie Sociale Las Planas.

Les bonnes volontés existent : veillons à ne pas les désespérer.

Dominique BOY-MOTTARD   dominique.boy-mottard@ville-nice.fr

Mars CONCAS   marc.concas@ville-nice.fr

GROUPE RADICAL ET DIVERS GAUCHE 04 97 13 34 69