Extrait de l’intervention de Marc CONCAS concernant la délibération 0.2 sur le budget :

[…]  En cette période où nos concitoyens sont particulièrement troublés par les récentes révélations de la presse, nous nous devons de rappeler haut et fort que depuis le mois d’avril 2014, notre municipalité s’est dotée d’un comité d’éthique.

Ce comité d’éthique est une autorité indépendante qui contribue, par ses avis, au respect de l’éthique devant guider l’action publique de chaque élu municipal dans l’exercice de ses responsabilités.

Ma proposition est simple :

Je nous invite Monsieur le Maire, mes chers collègues, à saisir collectivement le comité d’éthique afin que celui-ci vérifie individuellement la situation de chacun de nous, sur les questions liées à l’embauche éventuelle de conjoints ou d’enfants d’élu et que le comité puisse s’assurer, si tel était le cas, que ces embauches et la rémunération qui en découle, correspondent bien à une prestation réelle de travail.

Il est en effet essentiel d’adresser un signal fort, en premier lieu aux niçois à qui nous devons rendre des comptes au quotidien, mais aussi et surtout à l’ensemble de nos concitoyens.

Nous frapperions ainsi les esprits et je suis persuadé que de nombreuses municipalités nous emboiteront le pas et souhaiteront comme nous, mettre en œuvre cette nécessaire clarification afin de tordre le coup aux rumeurs et faire taire l’insupportable « tous pourris ».

Vous me manquez pas Monsieur le Maire, de rappeler que notre ville tire sa singularité de sa capacité à innover.

Vous avez là une occasion rêvée de confirmer ce principe.

Nice sera ainsi la première commune à avoir donné à ses administrés, à un moment clé de la vie politique, à 80 jours de l’élection présidentielle, et au moment où nous votons le budget de l’année 2017, des gages de sérieux, d’honnêteté et de souci de respect des règles.

Voilà ma proposition Monsieur le Maire, mes chers collègues,

Je suis persuadé que le comité d’éthique nous confirmera rapidement qu’aucun de nous n’a failli dans sa tâche et que nous sommes tous dignes du mandat qui nous a été confié.