Le poumon vert de Nice

A la fois lieu de promenade, de détente, de culture et d’activités sportives, le Mont Boron offre de superbes panoramas sur notre belle Ville et sur la rade de Villefranche.

Avec son Parc et ses 11 km de sentiers balisés au cœur d’une forêt méditerranéenne de 57 ha arborés de pins d’Alep, de Caroubiers et d’Oliviers sauvages, le Mont Boron constitue le poumon vert de Nice.

Au sommet du Mont Boron, le fort du Mont Alban qui constituait l’un des points de défense majeur du comté de Nice est devenu un lieu de visite du Patrimoine mais aussi comme en témoigne ses murs, de création et d’exposition des artistes de l’École de Nice.

La Ville de Nice est depuis 2007 propriétaire de ce lieu classé monument historique. Nous nous interrogeons sur les raisons qui pourraient expliquer le nombre très minime de délibérations portant sur ce lieu depuis une quinzaine d’année.

Ce lieu incontournable pour les Niçois mais aussi les touristes, doit être préservé à hauteur de ses valeurs environnementale, historique et de bien-vivre à Nice.

Le quartier du Mont Boron regroupe également aujourd’hui un ensemble de villas prestigieuses et emblématiques du patrimoine niçois. Conséquence indésirable, le secteur est particulièrement prisé des cambrioleurs.
Il est indispensable de revoir le concept et la mise en œuvre des « voisins vigilants » pour une coordination renforcée associée à des interventions amplifiées des acteurs de la sécurité.

Autre sujet important, nous resterons attentifs à ce que la desserte des bus soit préservée (contrairement à d’autres territoires collinaires de la Ville) et particulièrement à l’organisation de l’interconnexion avec la future arrivée du Tramway prévue sur le Port.

Dominique BOY-MOTTARD (dominique.boy-mottard@ville-nice.fr)
Marc CONCAS (marc.concas@ville-nice.fr)
GROUPE RADICAL ET DIVERS GAUCHE (sur rendez-vous au 7, rue Alexandre Mari – 2ème étage – 04 97 13 34 69)