Un quartier à embellir et redynamiser

Parce qu’elle est inadaptée, délabrée et surpeuplée, la maison d’arrêt de Nice est la verrue du quartier.
Aucune solution n’a été trouvée malgré les nombreuses discussions entre l’Etat et les élus locaux, ces derniers souhaitant à l’unanimité une nouvelle maison d’arrêt, mais surtout pas à proximité de leurs électeurs.
Ce sont d’ailleurs les mêmes qui dénoncent le laxisme de l’institution judiciaire.
Il n’y a plus qu’à espérer que passée la séquence des élections municipales, les élus oseront prendre ce dossier à bras le corps, ce qui permettra à la Ville de NICE d’entamer une réflexion sur le sort à réserver à cet espace particulièrement vaste et adapté à un projet améliorant la qualité de vie des habitants.
Si la circulation constitue toujours un problème sur le quai Lyautey, on note avec satisfaction que le gouvernement va cofinancer les liaisons cyclables sur la promenade du Paillon et les avenues Galliéni et Lyautey. Des projets importants ont également été réalisés récemment tels que le curage du Paillon ou la rénovation de l’éclairage de la Passerelle. Enfin, il convient d’attribuer une mention spéciale pour le Comité de quartier et son opération « Paillon fleuri ».

Dominique BOY-MOTTARD (dominique.boy-mottard@ville-nice.fr)
Marc CONCAS (marc.concas@ville-nice.fr)
Groupe RADICAL ET DIVERS GAUCHE (Téléphone bureau : 04 97 13 34 69)