San Peire dei Ferìgoula

Le quartier Saint-Pierre de Féric apparait comme un petit village paisible des collines Niçoises. Ce territoire offre des panoramas splendides et ne manque pas de convi¬via¬li¬té grâce à la mobilisation des riverains et des comités de quartier remarquablement dynamiques et efficaces dans l’organisation d’animations comme la Fête des Mai ou encore la Course des Collines de Magnan.

Les habitants de Saint-Pierre de Féric ont été parmi les premiers sur Nice à créer un réseau de voisins vigilants, en constituant une véritable chaîne citoyenne de solidarité et d’assistance aux victimes particulièrement exemplaire et utile.

Hélas, quelques aléas viennent ternir la qualité de vie des riverains, souvent liés à une gestion municipale indolente.

Les principales revendications sont liées à la cir¬cu¬la¬tion, véritable dan¬ger accentué par l’absence de trottoir. Malheureusement, les différentes réclamations ne sont pas entendues et aucune solution concrète n’est mise en œuvre. Des promesses d’élargissement de l’avenue Pierre Emmanuel faite en 2008, primordial pour améliorer la circulation et surtout la sécurité des personnes sur ce véritable point névralgique, n’ont pas été honorées à ce jour !

Comme dans tous les secteurs de la Ville n’appartenant pas à l’hypercentre, les riverains revendiquent davantage de moyens pour lutter contre l’insécurité (essentiellement liée aux cambriolages), la propreté (particulièrement les dépôts sauvages) ou encore les stationnements anarchiques.

La chapelle, restaurée il y a peu, est déjà touchée par des fissures et des décroûtages comme trop souvent lorsque la Ville subventionne les rénovations sans cahier des charges adapté ni contrôle rigoureux. Nous n’avons de cesse d’interpeller et proposer des solutions pour remédier à ce gaspillage d’argent public.

Dominique BOY-MOTTARD (dominique.boy-mottard@ville-nice.fr)
Mars CONCAS (marc.concas@ville-nice.fr)
GROUPE RADICAL ET DIVERS GAUCHE (’04 97 13 34 69)