Du bon usage des aires de livraison

C’est dans le cadre de la semaine européenne de la Mobilité, que nous avions interpellé la municipalité sur les difficultés de circulation dans notre ville, au vu des nombreuses doléances reçues et l’évocation des difficultés de circulation rencontrées aux heures de pointe, essentiellement entre 7 h et 9 h du matin.

De nombreux témoignages faisaient état de camions de livraison stationnés en double file pour décharger leur marchandise, ce qui contribue fortement à la formation d’embouteillages, comme c’est le cas par exemple dans le quartier Vernier, sur les rues d’accès à la Voie rapide. Ces constats interrogent d’autant plus que les aires de livraison ne sont pas systématiquement utilisées : sont-elles mal situées, sous-dimensionnées, utilisées par des véhicules particuliers ou est-ce de l’incivisme de la part des livreurs qui souhaitent gagner du temps ?

A l’évidence, il convient de prendre des mesures visant à restreindre fortement les livraisons sur le créneau horaire 7 h – 9 h et de veiller à l’application de la réglementation comme c’est le cas dans de nombreuses villes.

Lors du dernier Conseil Municipal, nous avons été conviés à nous prononcer sur une délibération dénommée « Aires de livraison partagées et autres » laquelle a eu pour conséquence d’autoriser les usagers à stationner sur les aires de livraison sans interdire ou limiter les livraisons durant cette tranche horaire. C’est ce qui s’appelle aggraver un problème au lieu de le résoudre.

Dominique BOY-MOTTARD (dominique.boy-mottard@ville-nice.fr)
Marc CONCAS (marc.concas@ville-nice.fr)
GROUPE RADICAL ET DIVERS GAUCHE (sur rendez-vous ’04 97 13 34 69)