Pas de progrès sans changement

Au 2e tour de la Présidentielle, les Niçois ont placé largement en tête Emmanuel Macron.

Face à la montée des extrêmes, à la progression de l’abstention, aux atteintes à l’éthique par certaines personnalités politiques, il est fondamental de renouveler les pratiques politiques. En ce sens, nous saluons la volonté affirmée du nouveau Président de faire de la moralisation de la vie politique le premier projet de loi qui sera soumis à la nouvelle législature. Cette voie, déjà empruntée par les derniers gouvernements, est indispensable à notre démocratie représentative. Les propositions du programme d’Emmanuel Macron témoignent d’un réel progrès afin d’éviter que des affaires telles celles qui ont été révélées pendant la campagne présidentielle ne se reproduisent : ainsi, toute embauche par un élu ou un ministre d’un membre de sa famille sera proscrite.

D’ailleurs, pour rappel, notre groupe a récemment proposé aux membres du Conseil Municipal – qui l’a accepté – de solliciter le Comité d’éthique de la Ville afin d’initier une procédure visant à donner à nos administrés des gages de respect des règles par les élus. Cette procédure est en cours et nous veillerons à son bon déroulement.

Concernant l’interdiction du cumul de plus de trois mandats identiques successifs, nous pouvons d’ores et déjà observer que les paroles du nouveau Président sont suivies d’actes. Toutefois, il faudra aller plus loin pour une véritable efficacité, si l’on veut éviter que la loi sur le non cumul ne soit détournée à l’aide de démissions de complaisance et de jeux de chaises musicales tels que nous venons encore d’en être les témoins à Nice.

Dominique BOY-MOTTARD (dominique.boy-mottard@ville-nice.fr)
Marc CONCAS (marc.concas@ville-nice.fr)
GROUPE RADICAL ET DIVERS GAUCHE (sur rendez-vous au 7, rue Alexandre Mari – 2ème étage – 04 97 13 34 69)