Nouveau réseau de bus, une première copie à revoir !

Après la mise en service de la ligne 2 du tram, harmoniser le réseau de bus avec ce moyen de transport est une nécessité.
On pouvait donc s’attendre à ce que les dessertes soient améliorées dans les différents secteurs de la Ville, notamment dans les collines, pour limiter fortement l’utilisation de la voiture. D’après les premiers témoignages, les dessertes des lignes ont souvent été diminuées selon une logique peu compréhensible des utilisateurs.
Dans le centre, des incohérences ont également été relevées. Ainsi une pétition a été lancée contre la suppression des lignes 3, 7 et 14 sur le secteur Arson/Riquier avant la mise en service effective totale de la ligne 2. C’est la double peine pour ces riverains qui ont déjà eu à supporter les travaux du tunnel.
Idem pour les liaisons avec les villes limitrophes de Nice. Au lieu des améliorations attendues, c’est l’inverse qui se produit. C’est ainsi que la ligne 9/10 reliant Nice à Saint-Laurent-du-Var disparait alors qu’elle ne sera définitivement remplacée par le tramway que dans 5 ans au mieux… Pourquoi ici encore mettre la charrue avant les bœufs ? Suite à ces changements, on ne peut reprocher aux utilisateurs des bus de penser à prendre dorénavant leur voiture.
Sur toutes ces questions nous espérons les usagers seront entendus et que des réponses appropriées seront apportées.
En ce qui nous concerne, fidèle à notre pratique d’opposition constructive, nous restons vigilants et à l’écoute des usagers de transports en commun pour faire remonter besoins et propositions.

Dominique BOY-MOTTARD (dominique.boy-mottard@ville-nice.fr)
Marc CONCAS (marc.concas@ville-nice.fr)
Groupe RADICAL ET DIVERS GAUCHE (Téléphone bureau : 04 97 13 34 69)