ADIEU TRANQUILLITÉ 

Saint-Isidore est-il toujours sous la protection du patron des laboureurs, Isidore le Saint des paysans ?

Les terrains alluvionnaires de la plaine du Var, particulièrement fertiles, qui avaient permis le développement des activités agricoles – maraîchage, horticulture ou encore élevage – seront bientôt couverts de béton et d’attractivité à l’hyper consommation.

Comment les habitants de Saint-Isidore pourraient-ils appréhender sereinement la très prochaine réalisation hasardeuse des travaux, dont la finalité sera de provoquer une affluence plus que jamais croissante ?

Le  grand stade et ses promesses non tenues sont déjà venus rompre la tranquillité de Saint-Isidore, provoquant une circulation chaotique et des stationnements anarchiques lors des matchs.

Comment ce quartier pourra-t-il préserver son âme face à une mutation, subie et précipitée, d’espace agricole à zone commerciale, accélérée par la volonté d’un Maire soucieux de se voir attribuer la notoriété d’une telle réalisation avant de quitter son siège ?

Pendant que les grands projets occupent pleinement les services municipaux, rien n’évolue concernant les actions et services demandés pour les seniors et adolescents qui manquent cruellement au quartier. Il semblerait que pour notre municipalité l’identité et le vivre ensemble ne fassent plus le poids face aux géants du commerce.

 

Dominique BOY-MOTTARD   dominique.boy-mottard@ville-nice.fr

Mars CONCAS   marc.concas@ville-nice.fr

GROUPE RADICAL ET DIVERS GAUCHE 0497133469